BREAKING

Published on janvier 7th, 2018 | by CHAOS REIGNS

0

Golden Globes 2018 : que faut-il en attendre ?

Hollywood célèbre ce dimanche sa première grande soirée de prix de l’année, les Golden Globes, récompensant le meilleur du petit et du grand écran. En 2018, La forme de l’eau de Guillermo Del Toro part favori et l’affaire Weinstein promet d’être sur le devant de la scène.

Comme chaque année, les Golden Globes sont décernés par un petit groupe de 90 membres de l’Association de la presse étrangère d’Hollywood, et forment un baromètre à la fiabilité variable sur les titres et artistes les mieux placés pour décrocher des Oscars, apogée de la saison des prix à Hollywood qui se tiendra le 4 mars. Impossible de ne pas songer durant ce gala au producteur déchu Harvey Weinstein, accusé par plus de 100 femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viol. Le présentateur Seth Meyers n’a pas caché que le scandale qui éclabousse Hollywood depuis le mois d’octobre serait inévitablement au cœur de ses interventions traditionnellement caustiques pendant la soirée. De quoi faire grincer des dents…
Depuis les révélations à l’encontre de Harvey Weinstein, une litanie de personnalités d’Hollywood comme les acteurs Dustin Hoffman ou Jeffrey Tambor, les producteurs et cinéastes Brett Ratner et John Lasseter, ont à leur tour été accusés d’abus sexuels. Parmi eux, Kevin Spacey, effacé de Tout l’argent du monde quelques semaines avant la sortie en salles et remplacé par Christopher Plummer, nommé pour sa performance sur le tard comme meilleur acteur dans un second rôle. S’il monte sur scène pour récupérer la statuette dorée, fera-t-il abstraction de celui qu’il a remplacé et qui est depuis pestiféré dans l’usine à rêves?
Des actrices comme Jessica Chastain ou Reese Witherspoon, entre beaucoup d’autres, ont promis de se vêtir en noir sur le tapis rouge pour rendre hommage aux victimes des prédateurs sexuels et générer une discussion mondiale sur ce fléau, renonçant ainsi aux traditionnelles robes colorées à paillettes.

La forme de l’eau et Big Little Lies en tête
C’est la romance fantastique entre une muette solitaire et un monstre reptilien, La forme de l’eau, du réalisateur Mexicain Guillermo Del Toro qui part avec sept nominations (dont une pour le compositeur français Alexandre Desplat). Pentagon Papers, de Steven Spielberg, retraçant la publication par le Washington Post de documents fracassants et confidentiels sur la guerre du Vietnam, et Three Billboards: Les panneaux de la vengeance, quête de justice d’une mère jouée par Frances McDormand, bénéficient, eux, de six nominations. Côté télévision, c’est Big Little Lies, la mini-série féministe de HBO acclamée par la critique, réalisée par le Québécois Jean-Marc Vallée, en tête avec six nominations cette année. Une satire sociale matinée d’enquête policière traitant entre autres de maltraitances conjugales.
HFPA va remettre un prix Cecil B. DeMille, distinction servant à marquer la contribution exceptionnelle d’un professionnel de l’industrie. Cette année, c’est Oprah Winfrey, l’une des animatrices afro-américaines les plus influentes, qui en sera la lauréate et son speech est évidemment très attendu. Isabelle Huppert, sacrée meilleure actrice dramatique l’an dernier, fera partie des stars qui monteront sur scène pour remettre des prix, comme Shirley MacLaine, Ricky Martin, Sarah Jessica Parker ou Sharon Stone. Enfin, rangé dans la catégorie «comédies», l’épatant film d’horreur Get Out, mâtiné qu’il est de satire sociale sur le racisme, n’en fait pas moins office de favori.

Spread the chaos

Tags: ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

error: Chaos Reigns !