BREAKING

Published on avril 12th, 2018 | by CHAOS REIGNS

0

Festival de Cannes 2018 : demandez la sélection officielle

Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont annoncé quels seront les films présents en sélection officielle au 71e Festival de Cannes, qui se tiendra du 8 au 19 mai 2018. Pour ceux qui se demandent où est Lars, Frémaux a répondu à la question de notre très cher Philippe Rouyer: «On pourra répondre à cette question dans quelques jours, on l’espère.» En attendant, voici les premiers heureux:

La sélection officielle

Compétition
Everybody Knows
, d’Asghar Farhadi (ouverture)
En guerre, de Stéphane Brizé
Dogman, de Matteo Garrone
Le livre d’image, de Jean-Luc Godard
Netemo Sametemo (Asako I & II), de Ryusuke Hamaguchi
Plaire aimer et courir vite, de Christophe Honoré
Les filles du soleil (Girls of the sun), d’Eva Husson
Ash is purest white, de Jia Zhang-Ke
Shoplifters, de Kore-Eda Hirokazu
Capharnaüm (Capernaum), de Nadine Labaki
Buh-Ning (Burning), de Lee Chang-Dong
Blackkklansman, de Spike Lee
Under the silver lake, de David Robert Mitchell
Three faces, de Jafar Panahi
Zimna Wojna (Cold War), de Pawel Pawlikowski
Lazzaro Felice, d’Alice Rohrwacher
Yomeddine, d’A.B Shawky
Leto (L’Eté), de Kirill Serebrenniko

Hors compétition
Solo: A Star Wars Story, de Ron Howard
Le Grand Bain, de Gilles Lellouche

Séances spéciales
10 ans en Thaïlande, de Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul
The state against Mandela and the others, de Nicolas Champeaux et Gilles Porte
O Grande Circo Mistico (Le Grand cirque mystique), de Carlo Diegues
La Traversée, de Romain Goupil
Les Âmes mortes (Dead souls), de Wang Bing
À tous vents (To the four winds) de Michel Toesca
Le pape François – Un homme de parole, de Wim Wenders

Séances de minuit
Arctic, de Joe Penna
Gongjack (The Spy Gone North), de Yoon Jong-Bing

Un certain regard
Gräns (Border), d’Ali Abbasi
Sofia, de Meyem Benm’Barek
Les Chatouilles, d’Andréa Bescond et Eric Métayer
Girl, de Lukas Dhont
Gueule d’ange, de Vanessa Filho
Long day’s Journey into Night, de Bi Gan
Euphoria, de Valeria Golino
Rafiki, de Wanuri Kahiu
Die Stropers (The Harverest), de Etienne Kallos
Mon tissu préféré, de Gaya Jiji
À Genoux les gars (Sextape), d’Antoine Desrosières
El Angel, de Luis Ortega
The Gentle Indifference of The World de Adilkhan Yerzhanov
Manto, de Nandita Das
In My Room, d’Ulrich Köhler

Spread the chaos
  • 36
    Shares

Tags: ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

error: Chaos Reigns !