Actu

Published on février 12th, 2018 | by Jean-François Madamour

0

[LE CHOC DE LA SEMAINE] « VILAINE FILLE » de Ayce Kartal

Ce samedi, se tenait, à Clermont-Ferrand, la cérémonie de clôture de la 40ème édition du Festival du court métrage. Grand Prix, et donc grand vainqueur: Vilaine Fille, produit par les Valseurs, qui a séduit le jury «pour sa beauté visuelle, sa capacité à vous plonger dans l’imaginaire poétique d’une enfant dont les cauchemars sont pourtant réels». C’est aussi et surtout une première: en effet, il s’agit du premier film d’animation à inscrire son nom au palmarès depuis 40 ans. C’est dire si ce court fait date.
L’histoire, c’est celle de S., une petite fille turque âgée de huit ans, dotée d’une imagination débordante, qui aime la nature et les animaux. Depuis une chambre d’hôpital, elle se remémore les jours heureux passés dans le village de ses grands-parents pendant les vacances, mais des souvenirs sombres et terrifiants surgissent et prennent sens peu à peu. Aux commandes de ce film d’animation adulte, Ayce Kartal, cartoonist turc à qui l’on doit Marche arrière (2013) sur les événements du Parc Gezi à Istanbul et Birdy Wouaf Wouaf (2015), une métaphore sur la liberté d’expression dans le cadre de la Collection: Dessine toujours! de Canal Plus, créée en hommage à «Charlie Hebdo». Composé de 10 000 dessins faits à la main, sa Vilaine Fille impressionne en un temps record, joue de toutes les oxymores possibles pour nous raconter l’effroi d’une petite fille à son niveau, dans sa tête. Un mélange de poésie et de noirceur, d’émerveillement et de trauma qui laisse coi et devant lequel on retient sa respiration, saturés que nous sommes d’informations visuelles comme sonores. Nul besoin d’analyse amphigourique tant ce court nous grandit. Allons à l’essentiel: voyez-le, vous ne l’oublierez pas.
[VILAINE FILLE. Grand Prix du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand]
N.B. Vilaine Fille est visible sur Arté+7. Vous n’avez plus d’excuses.

Spread the chaos

Tags: ,


About the Author

Ours plumitif.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

error: Chaos Reigns !